Spécial Avignon - Sète - Perpignan
7 juillet 2018


Un projet inédit monté en collaboration entre l'APMFS et l'APCC 6570.

Ce projet aurait dû voir le jour en 2017, mais une BB 22200 avait remplacé au pied levé la CC 6558 pour des raisons purement administratives, et encore la 22200 circulait en véhicule derrière la CC 6570.

En 2018, le projet de Double-Traction de CC 6500 a abouti. Une première sur le Languedoc Roussillon puisque la démesure de puissance que constitue cette DT dépassait largement les besoins de l'exploitation.

Malheureusement, le mouvement social en cours à la SNCF a considérablement compliqué la tâche des organisateurs de ce train spécial ... qui a bien failli ne pas pouvoir rouler.

Mais la ténacité paye.

Particularité de ce train (outre la Double Traction de CC 6500, excusez du peu ...) : suite à certaines évolutions de la réglementation inhérente aux trains historiques, les deux 6500 ont circulé à la vitesse maximale de 120 km/h (versus 100 jusqu'à ce jour). Outre une meilleure insertion des trains historique dans le flux des circulations régulières, la conduite s'en trouve plus intéressante. La configuration DT de CC 6500 interdisait l'utilisation du couplage parallèle. Du coup, les montées en vitesse devaient s'effectuer en série-parallèle plein champ (cran 28), avec plusieurs crans de shuntage et respect d'une intensité maximale de 1 000 A.

Le reste en photos. Sans surprise, la majorité des photographes opérait entre Narbonne et Perpignan, dans la très belle zone des étangs.


A gauche, David aux commandes et ci-dessous gros plan sur le Tachro qui affiche 120 km/h.




Ci-dessus : la double traction CC 6570 + CC 6558 entre Salses et Rivesaltes (photo Raphaël Dumas)


Ci-dessus : vue prise à Leucate à l'aller, dans la zone des étangs (photo Ricard Duran Agustí)

Au même endroit : vue en élévation de la DT de 6500 (photo Ricard Duran Agustí)
La 6570 circule panto avant levé pour éviter la souillure du pare-brise de la 6558.

Dans le même secteur, avec une belle perspective caractéristique du secteur (photo Vincent Pasziere)

Au retour, toujours à Leucate. La 6570 positionnée en tête pourra facilement dégager vers le dépôt une fois le train parvenu en Avignon (photo Ricard Duran Agustí)

Toujours dans les étangs avec un bel éclairage de fin d'après-midi (photo Sylvain Costes)

Aux abords de Narbonne avec un beau château en arrière plan (photo Vincent Pasziere)

 

 
Retour haut de page
Page d'accueil